De moins en moins d’oiseaux dans nos campagnes

Selon les chercheurs du Muséum national d’histoire naturelle et du CNRS le déclin des oiseaux dans les campagnes françaises s’accélérerait depuis une vingtaine d’années. En moyenne, les populations auraient diminué d’un tiers en 15 ans.  L’agriculture intensive et ses pratiques (abandon des jachères depuis une dizaine d’années et généralisation des néonicotinoïdes…) est pointée du doigt : “les paysages s’appauvrissent et ne permettent plus à des populations sauvages de persister”, explique Romain Juliard, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Dans un communiqué publié sur son site, le Muséum d’histoire naturelle alerte sur un déclin qui atteint “un niveau proche de la catastrophe écologique“. Toutefois, “cette situation n’est pas encore irréversible” d’après les chercheurs qui appellent tous les acteurs du monde agricole à “accélérer les changements de pratique pour infléchir la tendance“.

Le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a réagi sur son compte Twitter :

Plus d’infos sur le site de la LPO : https://www.lpo.fr/actualites/confirmation-de-l-effondrement-des-populations-d-oiseaux-par-les-nouvelles-donnees-pour-2017